Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

mardi 24 mars 2009

Dr, je souffre de PinotPhilie : Savigny les beaune, Bouchard Lavieres 2002

Bonjour à tous,
Je dois me rendre à l'évidence, je souffre de plus en plus de pinotphilie... Ainsi, l'autre soir, ça m'a pris comme ça, une envie irréprescible de Pinot, incontrôlable... Le pavé grillé n'avait plus qu'à bien se tenir, il avait trouvé son glutamate, son réhausseur de gout, son parfait compagnon, j'ai nommé :

Savigny les Beaune, Domaine Bouchard Pere&Fils 1erC Les Lavières 2002 : Un nez frais de fruit rouge, de ronce, quelques épices, de l' humus, sur fond délicatement fûmé-grillé. La bouche est droite, charnue avec des tanins soyeux et se développe sur le fruit rouge, la ronce le fûmé, c'est frais et gourmand. La finale présente une jolie fraicheur, droite elle est dynamique et persiste agréablement sur le fruit rouge, la ronce et un fond fûmé. Très Bien 88.

Cette fois, pas eu les notes de caramel, ce qui rend cette bouteille très agréable et comme toujours, l'accord avec une viande grillé parfait !

Amicalement, Matthieu

dimanche 22 mars 2009

Cote Roussillon Edre, Pic Saint Loup Mas Foulaquier, Coteaux Languedoc JB Senat

Bonjour à tous,
Ce we j'ai eu l'occasion de déguster quelques jolis noms du Languedoc.
Pic Saint Loup, Mas Foulaquier. J'ai été très positivement impressionné par ce domaine. C'est précis, complexe, frais. Pas mal d'éléguance, une fois le petit fond de réduction passé, et une jolie typicité. Gouté Orphée 2007, bien fait gourmand, droit. Calades 2005, déjà plus travaillé, belle profondeur avec des notes de cacao assez typé grenache, belle amplitude des tanins et une finale bioen fraiche. Et enfin Gran T 2006, une cuvée encore plus travaillé avec un passage en foudre mais qui marque peu le vin aromatiquement mais confère aux tanins un soyeux séduisant, très joli vin, profond, complexe avec des notes délicatement mentholées. Très Bien-Excellent.

Coteaux du Languedoc, Jean baptiste Senat
. Goûté la Nine 2006, friand, fruité très agréable puis le Bois des Merveilles, un nez plus complexe un peu marqué par le foudre (demi-muid) laissant une petite touche légèrement caramel, seul "défaut" de ce vin encore un peu sauvage avec ses tanins larges, denses, soyeux, encore un peu astringent, à laisser reposer 3 à 6 ans pour en profiter pleinement.

Enfin, le domaine dont on parle Cote du Roussillon L'Edre 2007 : asssemblage de syrah, grenache et carignan, issus des terroirs de Vingrau, j'ai été très impressionné par ce vin de style intermédiaire qui voit pas mal de bois dont un % non nul de neuf, je pense, mais quelle classe et quelle jouissance en bouche ! Un nez discret de noyau, frais, fruit noir bien mûr, sur fond cacao amer. La bouche est robuste imposante mais grande finesse des tanins, superbes veloutés, amples sur le fruit mûr compoté, ce qui donne la douceur et une légère amertume qui tient la bouche droite, finale parfaitement équilibré, ample, soyeuse, douce, grasse, enrobante, sur le fruit noir mûr, un côté agrume, une fraicheur de fruit rouge et des notes chocolatées cacao amer. Un boisé classe fin précis qui souligne le vin plus qu'il ne le maquille. Bravo Très beau vin : Très Bien - Excellent 90-94
Amicalement , Matthieu

lundi 16 mars 2009

Bien beau Riesling Allemand : Rottgen Heymann Lowenstein 07

Bonjour à tous,
Et oui, le constat s'impose... Il y a de grands Riesling en Allemagne, et pas seulement par leur belles étiquettes ! Après un superbe 2001 du même vigneron qui était sorti en 3 eme position dans une dégustation de 20 Riesling, celui-ci dégusté tranquillement à la maison et encore bien jeune n'en demure pas moins un fort joli vin.

Riesling Domaine Heymann-Löwenstein Röttgen 2007 : Un nez de fruit blanc puis de notes typées fruits exotiques, sur un fond d'agrume confit. La bouche est légèrement perlante à l'attaque, et l'acidité se fait présente sur la langue, conférant un caractère acidulé avec du fruit mûr, et une matière large soyeuse ou arrive le fruit exotique, puis l'agrume. La finale est large et droite sur un équilibre sec ou les sucres sont encore un peu présents et cela persiste sur l'agrume confit, l'ananas, le miel. Beau vin, Très Bien 88-90

A laisser tranquillement fondre, amicalement, Matthieu

dimanche 15 mars 2009

Un Meursault vieille école : Domaine Caillot 2002

Bonjour à tous,
Une caisse achetée il y a quelques années dont le vin se trouve aujourd'hui au carrefour de nos évolutions de gouts... Lui en terme de temps en bouteille, moi en terme de connaissance de l'appellation.

Meursault Domaine Caillot 2002 : un nez dominé par le souffre à l'ouverture après un long caraffage le nez se fait plus pûr, mentholé, de poire avec des notes de brioche, de beurre. La bouche est large sur la brioche, le poivre, des notes crayeuses pas d'une grande pureté mais ça se tient plutpot bien. La finale est courte sur le beurre, la brioche. Bien+ 85 un meursault de gros volume vinifié tradi qui a plutôt bien évolué, qui se boit tt seul mais qui ne correspond plus à ce que je recherche dans cette appellation qui peut donner des vins tellement plus complexes et profonds !

Amicalement, Matthieu.

samedi 14 mars 2009

2002, une fausse mauvaise réputation en Rhône : Saint Joseph Lieu Dit Guigal 2002

Bonjour à tous,
Un des accords que j'aime bien, c'est boudin et syrah, alors j'ai sorti ce :

Saint-Joseph Le Lieu Dit Guigal 2002 : un nez de cassis, de fruit noir sur un fond fûmé avec des notes épicées et moka, bien fait et séduisant. La bouche est charpentée avec une attaque droite, le millieu de bouche est un peu lâche, certes, mais il se dégage du beau fruit noir, du fûmé et moka avec des tanins ronds. La finale reprend du dynamisme et de la droiture avec une joli fraicheur qui persiste sur le fruit noir, le moka, le fûmé. Très Bien 88
Et décidément on trouve de vrai joli vin sur ce millésime très agréable à boire !

Amicalement, Matthieu

samedi 7 mars 2009

Saint Joseph Paradis Saint Pierre Coursodon 2003

Bonjour à tous,


Un petit blanc sudiste, histoire de remettre sa minéralité à 0 ;-) ! Accompagnant le traditionnel Rizotto au petit pois, l'idée était de mettre un peu gras. Accord agréable pour ce :


Saint Joseph, Domaine Coursodon Paradis Saint Pierre Blanc 2003 : un nez fruit de blanc, de chevrefeuille sur un fond lacté, miellé et j'ai l'impression boisé/vanillé, pas d'une grande éléguance. La bouche est charnue, large, sur le fruit blanc, le tilleul avec des notes vanillées mais ça manque de grace, de finesse, de fraicheur. La finale est ronde, large, sur le tilleul avec des notes vanillées. Bien 82


Amicalement, Matthieu

jeudi 5 mars 2009

96, une année controversée : Gevrey Chambertin Clos Prieur Rossignol Trapet 96

Bonjour à tous,
Un vin dégusté pour un camarade amateur de beaux vins :

Gevrey Chambertin 1erC Clos Prieur Rossignol Trapet 1996 : un nez, grand, explosif, de fruit noir, sur fond de havane, de fûmé avec des notes d'humus. La bouche est charnue, longue, avec des tanins soyeux sur une sructure droite, dégageant cassis et havane, pointe d'amertume mais pas d'acidité trop marquée sur une finale droite, fraiche, mais pas trop acide, qui persiste sur le fruit noir, le fûmé. Une bouche un peu fluide, manquant un peu d'ampleur et de matière grasse pour en faire un grand vin. Très Bien 90 car l'aromatique est superbe !

Sur cette année 96 encensée par quelques uns, j'ai bu des vins marquéq par l'acidité qui necessitent des plats adaptés et des vins plus réussis comme celui-ci mais à qui il manque un supplément de matière mûre pour bien enrobée la trame fraiche ! Mais si cette bouteille existe, elle doit être superbe !!!!!

Amicalement, Matthieu

lundi 2 mars 2009

Magnifique Riesling : Sommerberg L'oriel Wienzorn 2004

Bonjour à tous,

Ouvert au débotté, ce Riesling GC Sommerberg Domaine de l'Oriel 2004 est absolument magnifique. Couleur or, un nez fin, complexe, sur un fond légèrement pétrole, de l'ananas avec des notes miellée, à l'agitation monte l'orange mûr puis surtout du fruit rouge, de la fraise, de la grenade… La bouche attaque douce, avec une matière délicate qui se développe sur une sensation aérienne, ça emplit la bouche comme une mousse légère avec un toucher satiné tout en restant dense, intense, droit et long, tenu par une fraicheur magnifiquement enrobée qui donne un vin sec sur l'ananas, l'agrume confit, le miel, le fruit rouge. La finale se tend dans un équilibre magistral fraicheur/douceur et une persistance que l'on aimerait un peu plus longue pour atteindre l'exceptionelle. Grand vin, qui, à mon avis pourrait tromper bien du monde dans un verre noire. Excellent+ 94-95

Amicalement, Matthieu

dimanche 1 mars 2009

Un Riesling bien fait : Josmeyer les pierrets 2001

Bonjour à tous,

Offert par un camarade pour goûter, ce Riesling Josmeyer les Pierrets 2001 se présente plutot prêt : un nez mûr sur un fond fûmé tourbée avec des notes d'herbes coupées, de quetches, de prune puis des notes terpéniques pétrole et à l'aération l'agrume arrive. La bouche est douce avec une matière soyeuse sur une trame large, mûre, délivrant de l'agrume confit doux, du foin coupée. La finale est équilibrée, large, mûre, quand même sur un style plutôt "demi-sec" avec son foin coupée, herbe fraiche, pétrole, agrume confit, elle reste néanmoins assez courte. Très Bien 86


Amicalement, Matthieu

Un domaine dont on parle peu : Pommard Huber Verdereau 2002

Bonjour à tous,

Acheté il y a quelques années pour une quinzaine d'Euros, ce domaine dont on parle peu, présente ici un Pommard très réussi et donc d'un rapport qualité prix redoutable !


Pommard Domaine Huber Verdereau 2002 : Un nez puissant, gourmand, de fraise des bois, lacté, avec des notes fraiches de ronce, terreuses sur un fond leger fûmé. La bouche attaque puissante, large, sur une trame charpentée, des tanins ronds enrobent un développement long sur la fraise des bois mûr, la ronce, la terre. Une finale fraiche avec des notes terriennes, s'étire droite, puissante, longue, belle gourmandise, sur la fraise mûre, la ronce et un léger fûmé. Très Bien+ 88-90

Amicalement, Matthieu