Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 22 juin 2013

Un peu de temps pour parler de cette soirée Bordeaux 90

Bonjour à tous,

Enfin un peu de temps pour se concentrer sur autre chose que le numérique, a savoir vous commenter rapidement cette sympathique soirée sur le thème Bordeaux 90, dégustée au Vieux Chêne !

Pour l'entrée, quelques blancs dont je retiendrais surtout ce Sancerre de Claude Riffaut, les Boucauds 2010 piochée sur la carte du restaurant. Un joli sancerre, typique, qui sauvignone gentiment sur le buis, l'acacia, un fond de roche. La bouche est ronde à l'attaque, soutenue d'une d'une belle fraicheur, de la profondeur, jolie matière et une finale vive, droite bien enrobée et de belle persistance avec une pointe de gourmandise. TB 90 (16)

Dans la série des Bordeaux :


Saint-Estèphe, Lilian Ladouy 90 : Très classique cassis, poivron grillé et note animal, bouche charpentée, ainins rond, ensemble un peu rustique mais bien fait, fonale ronde, persistance honête poivron grillé, fruit, note champignon e fond animal. TB 90 (16)

Margaux, Bel Air Marquis d'Aligre 96 : Nez style baroque variant beaucoup dans son expression avec un côté cacao, pneu chaud étonnant, des notes fleuries, bouche aux tanins soyeux dans une structure partant un peu dans tous les sens et une finale qui finit court. Agréable mais surprenant TB 87 (15)

Haut Medoc, Lagune 95 : une légère trace de bouchon gâche un peu un ensemble expressif et précis, une bouche très bien équilibrée et une joli finale. dommage (merite autour de 92, 16,5)


Pauillac, Grand Puy Lacoste 98 : Un nez classe très pauillac aromatique mais pas lourd tres marque par le fruit, la cerise noire, le cassis notes de cedre, de tabac blond, profond sur un fond fumé. La bouche est charpentée, pas beaucoup d'épaisseur mais des  tanins soyeux quoiqu'un peu lâche, pas une grosse structure sur le cassis, le cèdre, note encre, de graphite, et un fond fumé. La finale est un peu fluide et rigide, pas très dense, mais belle persistance de fruit noir, de cassis, de cedre de tabac de fumé. Excellent 90-92 (16-16,5)

Pauillac, Pontet Canet 98 : Nez très élégant, de cassis mûr, de poivron grillé, note de tabac blond séduisante, d'encre, de graphite sur un fond délicatement fumé, bouche charpentée, tanins soyeux précis, structure tonique, beaucoup d'équilibre et d'élégance dans cette bouche très séduisante, finale ronde, pas de rigidité mais une belle dynamique et une persistance très classe. Une parenté évidente avec le précédant mais plus d'élégance, de finesse, d'intensité. Excellent 93-94 (17-17,5)

Pauillac, Armaillac 99 : Nez a nouveau assez proche des précédents avec ces notes de fruit noir, de tabac blond, de graphite mais cette fois un fond plus caramel vanille que fumé. La bouche est corpulente mais la matière moins dense et les aromes plus épicées. la finale est plus fine, droite, joli longueur. Excellent 91-93 (16-17)

Pessac Léognan, Haut Bailly 98 : Nez de cassis, note bourgeon de cassis, poivron grillé et fond tabac, fumé marqué. La bouche est ronde, évoluant plutôt sur le fruit rouge mûr, tanins soyeux à l'attaque mais finissant sec dans leur empreinte sur la finale. Belle persistance de fruit rouge mûr de fumé, note bourgeon de cassis assez marqué. TB-Excellent 90-92 (16-16,5)

Margaux, Kirwan 99 : Nez too much sur le fruit noir, l'encens, la menthe, ça fait très australie. Bouche ample grosse matière mais on sent une extraction pousssée qui rend le tanin agressifs et l'ensemble manque d'harmonie. La finale est un peu fuyante et on sent globalement un élevage très poussé ! moi je dirai seulement Bien mais parce que ce n'est pas mon genre de Bordeaux 86 (14,5)

Pour le dessert : Gewurztraminer Pfersigberg Ginglinger 2011 : Un vin servi glacé ce qui lui va bien. Un côté demi-sec, belle structure, droite et longue, des aromes classiques, litchi, fruit exotique mais avec un fond roche, terre qui donne la profondeur et la complexité. Excellent 92 (17)

Super soirée, ou nous avons pu découvrir Frederic, un passionné cinéaste, très sympathique (en plus il a reconnu mon apport, j'ai reconnu le sien, étonnant !)

Amicalement, Matthieu