Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

lundi 26 décembre 2016

CR en retard, derniers vins avant les fêtes

Bonjour à tous,


Quelques vins dégustés avant les fêtes :


Chablis, Droin Montmains 2012 : Un nez de pomme, note fumé (reduc ?) assez marqué mais classe, puis foin, fougère, mousseron, fond silex, huitre. La bouche est tendue, bien enrobée d'une matière ample au beau toucher, un poil gras même, puis de la tension qui dynamise, sur la pomme, le fruit blanc, note marqué fumé, tourbé, puis fougère, mousseron, sous bois fond silex huitre, c'est classe et très bon. La finale est ronde, pleine, bien soutenue, gourmande, sur le fruit blanc mûr, puis citron, note foin fougère, fond silex huitre et retour fumé tourbé classe. Très joli dans un style fumé, tourbé, j'aime beaucoup Excellent 90-92 (16,5)

Côte Rôtie, Domaine Duclaux 2003 : Un nez pas si mal, sur le cassis, frais quand on cherche, acidulé, petite pointe animal, œuf, pas d'une grande élégance (sylvia n'aime pas, pour elle pas de fruit et du fromage...) mais assez fugace (pour moi), puis plus bacon grillé, note épice poivre et fond encre, fumé. La bouche est charpentée, presque robuste, droite, dense, tanins ronds, mais l'ensemble est assez sauvage, brut, sur le cassis, style assez mat, note animal puis plus bacon, note poivre, fond encre graphite et fumé. La finale est structurée, droite, plutôt rustique, dure mais rien de fluide, pas très 2003, persistance honnête de cassis, un côté animal, fond encre et léger fumé. Bien+ 87 (15) C'est pas l'écalte quand même de mon goût.

Volnay, Rebourgeon Mure Caillerets 2014 : Un nez encore très jeune bien sur, sur la cerise burlat, puis fruit noir, note de noyau de cerise puis épice réglisse, fond entre cacao (caroube) et amande léger torréfié. La bouche est large, attaque ample, dense, beaux tanins soyeux, précis, concentré, y'a de la matière dans ces 14, c'est puissant, structuré  puis de la fraicheur sur la cerise burlat, le fruit noir, note de noyau puis épice  typé réglisse, fond amande torréfié et léger cacao. La finale est puissante, ample, très belle empreinte tannique, c'est plein, fin et offre une belle persistance de fruit noir, de cerise, note noyau puis réglisse, pointe ronce et fond amande, et caroube. Excellent 92-95. Ce jour 92 (17).

Vosne Romanée, Michel Noellat Les Suchots 2010 : Un nez à 5H d'aération, complexe, séduisant, de fruit noir mûr, puis framboise, note d'épice girofle, pointe florale Pivoine, et fraiche, rafle, sous bois, fond amande et fumé. La bouche est corpulente, large, aux tanins soyeux, puis ça se tend, sur la framboise, la groseille, note végétale plus marquée, rafle, ronce avec un poil d'amertume, puis épice girofle, fond amande, carroube et fumé. La finale est fraiche, pointe acidulée, belle empreinte tanique, et belle persistance de framboise, d'épice girofle, note ronce, rafle, fond caroube, sureau et léger fumé. Excellent 92-94 Ce soir 92 (17). Gros potentiel, a attendre, sinon caraffé 4 à 5H minimum.

Chambolle Musigny, Bart Les Veroilles 2014 : Un nez expressif de framboise, note sureau, épice, amande, fond noyau, carroube, et léger fumé. La bouche est plutôt charpentée (toujours cette matière en 2014) tanins fins, précis, soyeux, belle densité, sur la framboise, le sureau, épice, pointe florale, pivoine, fond noyau amande grillé. La finale est fraiche, pleine, belle persistance de framboise, sureau, épice et fleur divers et fond amande, carroube et léger fumé. Excellent 92-94 (17)


Ouvert pour les 18 ans de mon fils, seul vin de 98 dans l'armoire :

Priorat, Cellers de Josep Fuentes Gran Clos 1998 : Un nez évolué, à point, de cerise, léger kirch, note de tabac marqué, de boite à cigare, des épices réglisse, fond mentholé cacao. La bouche est charpentée, large, un poil fluide, tanins souples et soyeux, sur la cerise, note kirch et légèrement oxydée, puis orange sanguine fond tabac marqué et cacao. La finale est un peu souple, fluide, mais avec une structure qui tient l'ensemble, empreinte légèrement rustique, marqué, persistance intéressante de cerise kirchée, note épice réglisse et menthol, fond tabac et cacao. B-TB 88 (15,5)

Amicalement, Matthieu