Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 24 décembre 2016

Plus beaucoup de choix dans l'armoire, avant les vins de fêtes

Bonjour à tous,


Ce qui est bien dans ce cas là, c'est que les dernières qui restent, généralement, vont bien avec tout, parce qu'elles se boivent pour elle même... Ce sont celles qu'on garde au cas ou il y aurait quelque chose à fêter.


Sancerre, Boulay La Cote 2011 : Nez expressif avec une pointe amylique typé bière (croute fromage) qui disparaît a l'aération, sur le fruit blanc, pomme granny, note acacia, buis, pointe ananas, fond roche silex et léger tourbé. La bouche est droite, tendue, presque vive, belle matière ronde, concentrée, très sapide, sur la pomme verte, le citron, note buis, acacia, fond roche silex, un profil typé amer, c'est sans concession, droit et sec. La finale est tendue, à l'empreinte ronde, suave, qui enrobe, puis c'est profond, long et belle persistance de pomme granny, citron, note buis acacia, fond typé amer, roche, silex et ce coté un peu tourbé qui revient. De l'attaque à la finale, ce vin ne ment pas, droit, profond, tendue, il est sans concession. Pour les amateurs du genre Excellent 92-94 (17)

Chambolle Musigny, Amiot Servelle Charmes 2006 : Après 4H d'aération, un nez discret de cassis, pruneaux note ronce, amande, pointe épice fond sureau noyau et moka. La bouche est quasi charpentée, tanins ronds,  assez denses, style plutôt austère, droit, un côté puissant, sur le cassis, puis plus groseille, note noyau, épice ronce, fond sureau et noyau mais un ensemble assez mat. La finale est plutôt puissante, à la structure marquée, avec une persistance honnête de cassis, prune, note pruneau puis épice réglisse, fond noyau sureau et moka. Pas très complexe, un peu austère et  fruit mat TB 89 (15,5)

Vosne Romanée, Guyon Les Brulées 2008 : Un nez friand de framboise, groseille, note floral puis plus végétal ronce, pointe épice girofle fond fumé. La bouche est corpulente, tendue, mais large aux jolis tanins soyeux, pas très dense mais bien  enrobant et précis, fins, sur la framboise, la groseille, note épice girofle, pointe floral pivoine, fond fumé. La finale est fraiche, belle empreinte soyeuse à la vosne, gourmande, mais tonique, persistance intéressante de framboise, d'épice girofle, pointe pivoine, fond fumé. Excellent 91-93 (16,5+)

Marsannay, Bart Montagne 2014 : Un nez de cerise burlat, note sureau, légère réglisse, fond amande et fumé. La bouche est corpulente, pleine, dense, beaux tanins soyeux, droit, sur la cerise, note épice réglisse, un coté sureau, pointe ronce, rafle fond amande et fumé. La finale est pleine, fraiche, très belle empreinte tanique soyeuse, et belle persistance de cerise, d'épice, de ronce et fond amande et léger fumé. TB-Excellent 90-92. Pour cette fois 90 (16) Très beau nouveau cru chez Bart... Proche des Champs Salomon en terme de plénitude, de structure. Super rapport Q/P encore pour quelques temps...

Cote du Roussillon, Gauby Calcinaires 2015 : Un nez expressif de prune, pointe animal qui disparaît à l'aération, puis cassis, note pain d'épice marqué mais gourmande, fond cacao. La bouche est charpentée, large, bien construite, droite, sur la prune, un côté liqueur alcool léger, note pain d'épice, fond cacao. La finale est ample, large, ronde belle empreinte tanique soyeuse, mais l'alcool est là surtout à 4H d'aération, avec une persistance intéressante de prune, de pain d'épice et de cacao. TB 89 (15,5)

Saint-Estèphe, Chateau Calon Segur 2006 : Un nez expressif, séduisant, de cassis mûr, note fraiche poivron rouge grillé, puis plus cèdre, fond boisé encore prégnant de tabac, fumé, café pour sylvia. La bouche est robuste mais précise, tanins soyeux, denses, grosse structure qui tient le vin, sur le cassis mûr, presque acidulé, note de poivron rouge grillé, de cèdre, d'amande grillé, fond tabac, fumé. La finale est pleine, puissante, empreinte tanique soyeuse, belle persistance de fruit noir, cassis, d'amande grillé, de cèdre, fond tabac fumé avec un côté moka effectivement. Excellent 92-94 A date 92 (17)


Vosne Romanée, Daniel Rion Beaumonts 2010 : Un nez classe, pas encore très expressif, fin, sur la framboise, la groseille, note végétal ronce, pointe épice, fond fumé grillé (plutôt réduc que bois). La bouche est corpulente, ample, bien soutenue par la fraicheur, aux tanins soyeux à la vosne like, sur la framboise, la groseille, note de ronce, puis puis épice girofle, fond boisé amande. La finale est fraiche, tonique, bien enrobée, empreinte soyeuse, pas super dense mais belle persistance de framboise, groseille, note ronce sureau puis épice girofle, fond amande et fumé. Excellent 91 -93 92 (16,5+)

Chambolle Musigny Amiot Servelle 2013 : Un nez plutôt discret, de framboise, note amande marqué, noisette torréfié, puis léger vanille, fond chocolat, surprenant, pas trop le style habituel. La bouche est corpulente, large, pas très dense, tanins fins et soyeux, belle tenue sur la fraicheur, sur la framboise, puis le sureau, note épice typé vanille, chocolat, fond amande, noisette, léger torréfié. La finale est ronde, délicate, aérienne mais suffisamment fraiche et concentré pour offrir une persistance intéressante de framboise, note sureau, épice et toujours ce fond entre chocolat, amande noisette torréfié, vanille. Surprenant car ça ne fait pas boisé non plus, et très différent de d'habitude... TB 88 (15)

Amicalement, Matthieu