Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 24 décembre 2017

Les dernières avant les fêtes, dont de superbes 2015 bourguignonnes

Bonjour à tous,

Voici les dernières bouteilles bues pour se mettre en condition avant les fêtes.

Meursault Buisson Charles Charmes 2007 : Un nez très séduisant, élégant, de fruit blanc, belle note d'aubépine, d'amande, noisette, pointe pralin fond crayeux (sylvia voit note beurrée). La bouche est ronde a l'attaque, pleine, puis de la tension en fond qui donne de la profondeur, c'est droit, sur le fruit blanc, note aubépine, amande, noisette, fond crayeux pointe sésame classe. La finale est ronde bien soutenue par la fraicheur qui dynamise une belle persistance de fruit blanc, d'amande, note aubépine, fond crayeux et sésame. Très joli vin classe, pure et associant une certaine gourmandise avec beaucoup d'élégance. Et belle évolution du cru en 10 ans : Dec 10 (90), Fev 12 (91) et donc Dec 17 Excellent 93 (17)

Macon Pierreclos, Guffens Chavigne 2010 : Un nez gourmand et classe, fruite jaune mûr, pointe exotique presque ananas, note beurre/brioche grillé, pralin, fond amande et léger sésame. La bouche est droite, belle matière ample, de la fraicheur bien enrobée sur le fruit jaune, puis le coté ananas plus marqué, note chevrefeuille/citronée cette fois, presque citron vert, noisette, pointe broche grillée, fond amande, sésame. La finale est fraiche, tonique, acidulée, persistance intéressante de fruit jaune, exotique ananas, note pralin puis citron vert, chèvrefeuille, fond amande, sésame. TB-Excellent 90+ (16+)

Terrasses du Larzac, Mas Jullien 2011 : Un nez plutôt en retenue avec un côté sauvage, fruit noir, cassis, cerise burlat, note épice type thé de noel, puis un côté garrigue herbe sèche, pointe sauvage lard, viande, fond prune voir pruneaux. La bouche est élégante, charpentée, belle structure, droite, tanins fins et précis, soyeux, sur le cassis, la cerise burlat, note épice thé de noel, puis garrigue, toujours cette pointe viande, cuir, fond noyau de cerise et léger pruneaux. La finale est ronde, empreinte un peu glycériné, bien soutenue par une pointe de fraicheur bienvenue et une persistance intéressante sur la prune, le pruneaux, puis note herbes sèches, les épices, fond plutôt pruneaux. Excellent 92 (16,5+)

Poursuite des dégustations 2015, et en pinot, Dieu que c'est bon...

Chambolle Musigny Amiot Servelle 2015 : Un nez fin et délicat qui "pète" le fruit rouge, framboise, groseille, note pinotante ronce, rafle, fraiche, fond sureau puis noyau et caroube, c'est top. La bouche est corpulente, large, à la structure précise, aux tanins fins, avec de la fraicheur, tonique, bien enrobée, sapide sur la framboise, la groseille, note ronce, rafle, pointe amer légère classe et fond caroube, noyau. La finale est fraiche, dynamique et persistance intéressante de groseille, framboise, pointe amer classe, note ronce rafle et fond caroube noyau. TB-Excellent 90-92 (90+) (16+)

Volnay Cailleret Rebourgeon Mure 2015 : Un nez plus tellurique que les autres 2015 goutés, de roche, de craie puis le fruit arrive, intense, sur la framboise, des notes d'épice réglisse, orgeat, fond noyau caroube et ce côté crayeux. La bouche est charpentée, large, droite, solide, tanins fins, précis et soyeux, de très belle densité, c'est puissant, comme un Cailleret, tonique sur la framboise, puis plus noir cassis, note épice réglisse, caroube, pointe ronce, pinotante, fraiche et ce fond de roche, craie, ancré dans le sol. La finale est fraiche, puissante, pleine, dense, et très belle persistance de fruit, framboise, sureau, d'épice réglisse,  puis le sol, la terre, la craie, la roche et le fond noyau et caroube. Whaoou, ça envoie avec une personnalité incroyable. Excellent + 93-95+ (17-18+). Pour moi, l’expression même du Cailleret à Volnay, à faire gouter dans les écoles...

Chambolle Musigny Bart Veroilles 2015 : Un nez fin, précis, de framboise, note sureau puis épice girofle, pointe ronce, fond noyau de cerise, carroube. La bouche est corpulente aux tanins d'une extrême finesse, et d'une précision diabolique, avec une belle concentration/densité, sur une structure fraiche, tonique parfaitement enrobée de tanins soyeux, sur la framboise, la groseille, note épice girofle, fond sureau, caroube noyau de cerise. La finale est fraiche, tonique, presque puissante, belle empreinte et belle persistance de framboise, de groseille, de girofle, fond noyau de cerise, carroube. Tres beau vin, toute la finesse du pinot, très cambuléen, avec une belle concentration, et la fraicheur tonique presque puissante du millésime... Moi j'adore ce millésime. Excellent 91-93 (16,5-17,5)

Quasi fin de cette première série de 2015 et aucune déception, que des vins superbes ! Pour moi, on est bien sur le grand millésime annoncé.

Amicalement Matthieu