Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 6 mai 2018

L'été arrive... les barbek, repas térrasse, et les bonnes petites madeleines des vins d'été

Bonjour à tous,


Enfin, ça y est, le soleil, la chaleur... sont de retours et les bonnes quilles d'été aussi.
 
Cote du Roussillon, Domaine des Schistes Essentiel blc 2016 : Un nez typique qui fait du bien dans ces premières chaleur rappelant l'été, les vacances… sur le fruit jaune, la mirabelle, la peche, note de foin, d'herbe séchée, de garrigue, pointe classe amer agrume, fond de roche, de cailloux. La bouche est droite, presque tendue, fraiche, belle matière ronde, sur la mirabelle, la prune, le tilleul, note de foin, d'herbe séchée, fond plus roche, cailloux. La finale est fraiche, bien équilibrée, sur le fruit jaune, la prune, puis plus marquée garrigue herbe séchée, foin, pointe agrume amer classe entre citron et pamplemousse, fond de roche, de cailloux, TB-Excellent 90 (16)
 
Haut-Medoc, Chateau Cambon la Pelouse 2009 : Après 24H ouverture, un nez séduisant, plein, de cassis mûr, note d'épice réglisse, un côté cacao, pointe fraiche poivron rouge grillé, fond tabac fumé bien intégré. La bouche est charpentée, large, voir robuste, belle structure, marquée, c'est droit, enrobé de tanins soyeux, pleins, denses, et mûrs, sur le cassis limite confit, gourmand, note épice réglisse, puis poivron rouge grillé, fond tabac fumé et leger cacao. La finale est imposante, droite, pleine, belle empreinte soyeuse, sur le cassis mûr, note poivron rouge grillé puis épice réglisse, fond tabac, fumé et cacao. Pas d'une extrême complexité, mais gourmand, classe... Excellent 91 (16,5)
 
Pommard, Rebourgeon Mure, Grands Epenots 2013 : Un nez complexe de framboise, de groseille, note fraiche végétal de ronce, sous-bois, limite bourgeon de cassis, pointe animal peu élégante (première sur un vin de daniel), fond fumé. La bouche est charpentée, droite, beaux tanins fins, délicats, amples soyeux, enrobant une structure fraiche, tonique, sur la framboise, la groseille, note fraiche ronce, sous-bois, puis plus épicé réglisse, fond fumé et cette pointe légère animal. La finale est fraiche, pleine, ample, belle empreinte tannique, et belle persistance de framboise, de groseille, note épice réglisse puis ronce, sous-bois, fond fumé et noyau. Excellent 92 (17)
 
Vin de Pays, Chidaine, Les Argiles 2015 : Un nez séduisant mais un peu fermé, fruit blanc, note citron, puis orange, pointe miel, fond de roche. La bouche est droite, tendue, acidulée, matière ronde, belle concentration, sur le citron, le fruit blanc, note miel fleur d'oranger, fond de roche, calcaire. La finale est fraiche, droite, ample, presque puissante, de la matière, persistance intéressante, fruit blanc, citron pointe confite orange, miel, fond de roche, calcaire typé amande. TB 90 (16) mais un peu fermé aromatiquement et attendre que le vin s'harmonise

Chambolle Musigny, Amiot Servelle Derrière la Grange 2006 : Un nez de belle complexité, classe, cerise griotte, note d'épice girofle, puis plus fleurie, pivoine, rose, pointe fraiche ronce, sous-bois, fond fumé, viande roti classe en diable. La bouche est corpulente, large à l'attaque, puis ça se rend, c'est droit, profond, tanins soyeux mais surtout très fins, denses, précis, presque puissant, l'ensemble m'évoque un meursault perrières en rouge (!), ou un Volnay Santenots en rouge, sur la cerise griotte, la framboise, note épice girofle puis fleuri, pivoine, pointe ronce, fond fumé, viande rôti. La finale est fraiche droite précise, puissante cette fois et belle persistance de cerise griotte, de framboise, note girofle, pointe ronce, fond fumé viande rôti. Un Gevrey pour la puissance mais à la délicatesse et finesse toute cambuléene; Excellent 94 (17,5) et c'est vraiment cru à attendre.
 
Coteaux du Languedoc, Montcalmes 2014 : Un nez qui se complexifie vraiment à 24H, moins marqué élevage, sur la cerise noire, la prune pointe léger kirch chaleureuse, note épice souk, pointe garrigue herbe séchée puis plus surprenant de noix, fond cacao moka. La bouche est charpentée, ample à l'attaque, tanins soyeux, par contre c'est chaleureux, sur la prune, la cerise noire, un coté kirchée, note épice souk, pointe garrigue herbe séchée, fond moka. La finale est ample, puissante, un peu marqué alcool, avec de la fraicheur quand même, gourmande, fruit noir, et prune, note épice souk, la garrigue, puis cette pointe fruit sec de noix, fond moka cacao. A table sur le tartare, impec TB 89 (15,5)
 
Chablis, Droin 2016 : Un nez très séduisant pomme granny, note fougère, herbe séchée, pointe miel agrume fond coquille d'huitre très classe. La bouche est droite, tendue, belle matière ronde mûre enrobante, sur le citron, la pomme granny, note herbe séchée, fougère, fond coquille d'huitre. La finale est ronde, bien soutenue par la fraicheur, classe belle persistance de pomme granny, de citron, note fougère, herbe sèche, fond coquille d'huitre TB-Excellent 90+ (16+) Pour un simple village, y'a du vin...
 
Riesling, Mann Schlossberg 2010 : Capsule vissé. Un nez très élégant, séducteur en diable, sur la pomme granny, puis le chèvrefeuille, citron confit, note pamplepousse mûr, puis floral fleur d'oranger, un côté miel, fond de roche, de champignon. La bouche est droite, tendue, belle matière concentrée, précise, équilibrée, superbe avec une pointe de gourmandise sucrée, (5-10 gr), sur la pomme granny, note miel fleur d'oranger, puis pamplemousse mûr avec cette pointe amer classe, fond de roche, silex. La finale est fraiche, tendue, empreinte soyeuse, et belle persistance de pomme, de chèvrefeuille, citron confit, note miel fleur oranger, pamplemousse, fond de roche, évoluant tourbé. Excellent 93 (17).
 
Amicalement, Matthieu